Conditions générales d’utilisation

SUPPORT TECHNIQUE AVEC PRISE DE CONTRÔLE À DISTANCE

Le programme de connexion distante Admi permet aux techniciens de l’assistance Admi Computer France d'accéder à distance à votre ordinateur à des fins de dépannage.

A l'aide de cet outil, les techniciens du support technique peuvent analyser la configuration de votre système, visualiser et modifier vos fichiers et registres, afficher et faire apparaître des commentaires sur votre écran, ou prendre le contrôle de votre système.

Lorsqu'une session distante est lancée, vous pouvez à tout moment y mettre fin vous-même, sans aucune manipulation du technicien. La prise de contrôle ne peut s'opérer sans votre consentement. Une fois votre session déconnecté, que ce soit par l’utilisateur ou le technicien, une autre demande de votre part par utilisation du logiciel serait nécessaire pour accéder de nouveau à votre PC.

La sécurité est donc totale, vous maitrisez la communication de bout en bout. Vous avez la priorité des manipulations sur votre PC. Vous gardez le contrôle de votre souris et de votre clavier. Vous pourrez voir tout ce que le technicien affiche et fait sur votre machine.

Le technicien s’engage à ne pas ouvrir les dossiers ou sous dossiers que vous nous aurez précisés, et ce sur simple demande de votre part. Admi s’engage à ne récupérer aucunes informations personnelles, ou fichiers stockés sur votre PC.

Admi se donne le droit, et ce dans le cadre de manipulation logicielle, d’aller télécharger sur son serveur et a des fins professionnelles, tout logiciel utile pour le bon fonctionnement du dépannage.

En acceptant ses conditions, vous renoncer a tout recours contre Admi , en cas de problème matériel ou logiciel empêchant au bon déroulement de l’opération à distance.

Facturation : En payant par avance, vous accepter d’être recontacter par un technicien Admi. Si vous ne pouvez honorer le rendez-vous fixé, un technicien se réserve le droit de vous envoyer un mail ou SMS pour vous en fixer un nouveau. Aucun remboursement ne pourra être fait.

 

Fait à Nice, le 03 mars 2009